Elections sénatoriales: lettre aux élus du Lot

Nous aurons besoin d’un groupe de sénatrices et de sénateurs capables de faire front aux mauvais coups du président Macron.

Je suis candidate à l’élection sénatoriale du 24 septembre 2017 avec mon binôme Christian Bousquet, élu à la mairie de Castelneau-Montratier / Sainte-Alauzie, syndicaliste agricole bien connu.

Âgée de 60 ans, mariée, mère de deux enfants et grand-mère, je suis élue à la région Occitanie et je vis ici dans le Lot.

L’assemblée régionale m’a accordée sa confiance en m’élisant Vice-Présidente en charge  des Solidarités, des Services publics, de la Vie associative et du logement.

A ce titre j’ai la responsabilité d’un budget et d’un secteur qui compte pour le développement et la solidarité de notre grande région.

J’ai aussi eu l’honneur d’être maire adjointe aux affaires scolaires à Cahors lors du  précédent mandat municipal.

Femme, élue, je suis et demeure une militante de terrain malgré mes responsabilités.

Vous connaissez ma détermination à défendre les services publics de proximité, mon combat acharné pour préserver les écoles rurales de notre département et la lutte contre la désertification médicale.

Je me poserai en rempart contre les mauvais coups de la politique libérale du gouvernement d’Emmanuel Macron et de ses représentants de La République En Marche: Contre les 13 milliards d’économies ponctionnés sur les collectivités territoriales sur la durée du quinquennat, la quasi-suppression de la taxe d’habitation, la réduction massive des contrats aidés …

Vous, élus-es de territoire, au cœur de notre département rural, vous savez mieux que quiconque les conséquences des coupes sombres dans vos budgets et leurs traductions sur le quotidien.

Aussi, je souhaite mettre toute mon expérience à la disposition des élus et des citoyens qu’ils représentent, pour défendre notre Département, soutenir les projets des collectivités et contribuer de mon mieux à préparer notre avenir et celui de nos enfants.

Si les grands électeurs m’accordent leur confiance, je porterai la voix du Lot au Sénat avec détermination, fidèle à mes engagements de toujours.

J’exprimerai à sa tribune des convictions fermes, celles de la gauche sociale et républicaine, celles qui ne se renient pas et que souhaitent beaucoup de Lotois.

Je le ferai dans un esprit de dialogue avec tous ceux qui partagent nos valeurs au service du monde rural. Et j’agirai pour le Lot comme j’en ai l’habitude, sans jamais me préoccuper de l’étiquette politique des élus qui me demanderont de les aider à faire aboutir leurs projets au service de tous nos concitoyens.

Publicités