Egalité femme-homme, de nombreux terrains à conquérir

Egalité homme-femme
L’égalité femme-homme, une exigence qui progresse dans les consciences, certes, mais trop souvent reléguée au second plan des enjeux politiques. Crédit Photo: l’Humanité.

Les allées de la Fête de l’Humanité 2017 auront permis l’organisation d’un grand nombre de débats et discussions aussi riches en contenu, que diverses au niveau des réflexions.  Pour ma part, j’ai participé au débat sur l’égalité femme-homme, une exigence qui progresse dans les consciences, certes, mais trop souvent  reléguée au second plan des enjeux politiques.

Les problèmes et réalités sur le terrain sont pourtant bien concrets. Que l’on parle des étudiantes, des migrantes ou encore du planning familial, la femme reste la première victime de ces choix faits par nos gouvernements successifs de s’en prendre systématiquement à nos acquis sociaux. Les politiques visant à améliorer la condition des femmes, notamment en matière de planning familial ne sont pas à la hauteur, avec souvent des conséquences graves. Manque d’information d’accès à la santé, coût des traitements, tout un pan de nos acquis sociaux est mis à mal. L’accès à la santé, la protection et la prévention sont dégradés, les avortements « clandestins » se multiplient, pourtant notre gouvernement n’a pas juger utile la mise en place d’un ministère du droit des femmes !

La crise des migrants que traverse l’Europe depuis désormais des années, est aussi malheureusement un autre domaine dont les femmes en ressortent premières victimes. Pour ces jeunes femmes, seules ou avec des enfants, l’accueil qui leur est fait est tout simplement indigne ! Un grand chantier de réflexion doit être mis en place le plus rapidement possible. Nous devons réfléchir à la façon d’aborder cette crise d’un point de vue humain. La route est longue, mais ce qui nous attend au bout du tunnel est porteur d’espoir, une société juste, et égalitaire, où ces femmes  qui ont fui l’horreur et la barbarie peuvent s’émanciper par le travail justement rémunéré, et non en alimentant les trafics humains et réseaux de prostitution.

A l’échelle régionale, le sujet de l’égalité femmes-hommes reste un problème posé, mais un travail de réflexion et d’approche est en cours. Les pistes sont nombreuses et commencent à émerger. Celles-ci pourraient découler du travail déjà effectué au niveau des jeunes et de la population étudiante. L’accès à la prévention, la protection et l’information, avec par exemple la mise en place d’un dispositif de visites gratuites, demeure un terrain à conquérir.

Publicités