Pour des jeux olympiques au service de la société entière

Paris accueillera les jeux olympiques de 2024
Le parti communiste français appelle à faire triompher une autre vision de l’organisation du sport dans notre société. Crédit Photo: L’Humanité.

Les élus communistes du Conseil Régional Occitanie Pyrénées Méditerranée saluent l’attribution des Jeux Olympiques de 2024 à Paris, et se mobiliseront à partir du 13 septembre 2017 pour que cette fête du sport participe à l’amélioration des droits des citoyens aux pratiques sportives dans un cadre de service public.

Il faut en effet que triomphe une autre vision de l’organisation du sport dans notre société, une vision farouchement adossée à des valeurs humanistes, émancipatrices pour chacun, de solidarité et de fraternité. Nous prendrons notre part du travail pour faire avancer un idéal universel de paix, de liberté et de solidarité.

Nous nous engageons aussi à se mobiliser pour un olympisme débarrassé de toute corruption, tricherie, spéculations immobilières, dérégulation et fraude fiscale. Et parce qu’il faut profiter de cet événement unique pour rompre avec la logique de marchandisation du sport et toutes les dérives que l’on connaît lorsque l’argent roi fait la loi.

Les élus communistes de notre région défendront un projet de loi olympique qui donnera une place centrale aux activités sportives, populaires et scolaires, et permettront de réaliser des investissements pour des équipements utiles aux populations lorsque les jeux seront finis.

Pour répondre aux besoins en équipements en direction des ayant-droits aux activités physiques et sportives, les moyens à consacrer sur nos territoires sont colossaux. Dans un contexte de plus en plus hostile, et dans cette période de coupe franche des dotations aux collectivités, nous sommes « force de proposition constructive » pour faire de ces jeux 2024 un rendez-vous majeur et d’avenir.

En ce sens, nous refusons la tentative d’opposer les territoires lieux d’épreuves sportives et le reste du pays. Notre région va accueillir la préparation de nombreux athlètes, notamment sur le centre de Font Romeu. De même, il ne serait être question d’accepter un recul dans les moyens indispensables, notamment en termes de transports et d’infrastructures pour l’Occitanie au motif de la préparation de JO. C’est une chance pour notre pays, cela doit l’être aussi pour l’Occitanie.

 

Communiqué des élus communistes du Groupe Nouveau Monde en Commun:

Yolande Guinle, Marie Piqué, Mylène Vésentini, Patrick Cases, Nicolas Cossange, Jean-Luc Gibelin.

 

Publicités