Bilan à 2 ans de mandat (3/3): Favoriser l’inclusion de toutes et tous, et lutter contre les inégalités

Marie PiquéVice-Présidente d'Occitanie3

Parce que 10% de la population du nouveau territoire régional présente un handicap, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée porte une attention particulière sur la question de l’inclusion des personnes en situation de handicap, et poursuit son engagement en s’appuyant sur quatre axes majeurs constitués d’une instance de concertation, d’un appel à projets régional, d’un prix Handi-Entreprises, et d’une conférence régionale annuelle.

Dès le début du mandat, nous avons souhaité concrétiser notre volonté d’instaurer sous une forme rénovée, la concertation avec les associations représentatives des personnes en situation de handicap, en cohérence avec les compétences et les politiques régionales.

L’objectif premier étant la mise en place d’un plan d’actions régional pluriannuel 2017 – 2021 basé sur une démarche transversale. D’une part concernant les compétences régionales, le développement économique, la formation et le transport, d’autre part dans le fonctionnement interne au Conseil Régional.

Un appel à projet unique

L’appel à projets Handicap a pour objectif de promouvoir et veiller à l’égalité des chances et des droits, des personnes en situation de handicap quel que soit le type de handicap et de favoriser leur inclusion réelle dans la société.

Pour cela, cet appel à projets unique, est axé autour de 3 grandes thématiques que sont la jeunesse (dont notamment les actions concernant les lycéen-ne-s, les apprenti-e-s, les élèves des écoles régionales de la deuxième chance), la vie économique (la formation et l’emploi), et l’accès à vie citoyenne (au travers notamment de la culture et du sport).

En 2016, année de lancement de l’appel à projets, 57 dossiers ont ainsi été soutenus, pour un montant total de 292 183 €. En 2017, 57 projets de plus ont été retenus, représentant au total 349 855 € de subventions.

Le Prix Handi-Entreprises

Partant du constat que l’emploi constitue une des premières sources de discriminations, nous avons souhaité valoriser les politiques et les actions innovantes des entreprises d’Occitanie en matière de recrutement, de maintien et d’évolution de carrière de leurs collaborateurs en situation de handicap, au-delà des exigences règlementaires auxquelles elles sont soumises, ainsi que des expériences exemplaires de jeunes créateurs ou créatrices d’entreprise, en situation de handicap. C’est dans cet esprit qu’a été mis en place le prix Handi-Entreprises, permettant de récompenser les entreprises innovantes et proactives en matière de handicap.

Conférence Régionale Handicap

Grand rendez-vous annuel pour tous les acteurs concernés par le handicap, la conférence régionale a pour but de réunir les partenaires institutionnels, économiques et les associations représentatives autour de la question de l’inclusion des personnes en situation de handicap dans le tissu économique et social de la région. Cette année encore, cet évènement a permis l’organisation de tables rondes afin de faire le point sur les freins et facteurs de réussite pour une inclusion citoyenne, ainsi que de remettre leurs prix aux lauréats Handi-Entreprises.

Lutter contre les discriminations et favoriser la citoyenneté

Avec un programme doté de plus de 600 000 euros par an, la région concrétise, depuis le début du mandat, sa volonté de lutter contre les discriminations et de favoriser la citoyenneté, en soutenant notamment les têtes de réseau associatives régionales. Le Mouvement Associatif Régional qui fédère les associations tous domaines confondus, mais aussi le réseau Culture du Cœur qui œuvre pour l’accès à la culture et aux sports des personnes défavorisées, constituent nos principaux partenaires.

De plus, nous soutenons de nombreux projets associatifs qui contribuent à promouvoir la citoyenneté et la lutte contre les discriminations via un dispositif spécifique voté en mars 2017, et complémentaire des actions menées au titre de la politique de la ville.

Opération Premier Départ

Face aux inégalités et à la précarité qui touche nombre de nos concitoyens, œuvrer pour toujours plus de justice sociale n’est plus une nécessité mais une obligation. Expérimentée pour la première fois à l’été 1996, l’opération Premier Départ en Vacances organisée par l’UNAT Midi-Pyrénées, a été renouvelée tous les ans, grâce aux financements de la Région, des 8 CAF de Midi-Pyrénées, de la MSA et de la SNCF. L’Opération a bénéficié jusqu’à présent à plus de 38 000 enfants de l’ancienne région Midi-Pyrénées. Souligner que les enfants en situation de handicap bénéficient aussi du dispositif.

Le caractère social de cette opération qui renforce l’accès aux droits aux vacances pour tous, fait de ce dispositif une action exemplaire de soutien aux ménages aux revenus modestes. En 2017, ce sont plus de 2 400 jeunes qui ont pu profiter de vacances, grâce au soutien financier de l’UNAT par la région. Mais notre engagement ne s’arrête pas là, et soucieux de placer le tourisme social et solidaire au cœur de notre politique, la région apporte aussi son soutien aux projets de maintenance et de rénovation des centres de vacances.


Focus: Les services publics

Les services publics sont, au gré des gouvernements successifs, précipités dans le cercle vicieux de la réduction de la dépense publique et de la régression des droits démocratiques. Une situation qui fait office de « règle » dans la logique libérale du président Macron qui préfère s’attaquer au dépeçage plutôt que d’ouvrir une issue pour le développement des potentiels humains et matériels.

Au sein de notre délégation d’élus communistes à la région, nous croyons fermement que le dépassement réussi de la crise du système capitaliste vers une nouvelle civilisation, humaine, sociale et solidaire, ne peut se faire que par la reconquête des services publics. Il conviendrait de partir des besoins sociaux pour définir une fonction et des services publics modernes répondant aux nouvelles exigences de coopérations. Cela supposerait aussi la croissance des dépenses publiques pour soutenir une efficacité sociale nouvelle des services publics, leur relance et leur extension.

Que cela soit pour défendre les droits des agents régionaux, pour soutenir le combat des cheminots, la LGV ou encore l’égalité d’accès aux structures publiques de soins de premiers recours, vos élus communistes de la région restent pleinement mobilisés pour la défense des services publics.

Publicités

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.