Revue de presse (France 3): «Mobilisations dans le Lot pour dénoncer la nouvelle carte scolaire »

s_cahors_manif_ecoles_villages_menacees-00_00_08_05-3505053

Deux fortes mobilisations à Figeac et Cahors samedi matin pour dénoncer la nouvelle carte scolaire : à la rentrée 2018, 17 postes d’enseignants dans le Lot risquent d’être supprimés. Cela va entraîner des suppressions d’écoles dans le milieu rural.

Un défilé d’écharpes tricolores en début de cortège
Bras dessus bras dessous plus de 70 élus du département du lot ont défilé dans les rues de Cahors accompagné par 600 manifestants.
35 classes et 11 écoles sont menacées de fermeture à la rentrée prochaine. Cela entraînerait la suppression de 17 postes d’instituteurs lotois :

Une situation de plus en plus délicate
Un des cinq enseignants de l’école de Caillac-Crayssac pourrait quitter la commune, sans être remplacé. Un des enseignants se retrouverait avec une trentaine d’élèves de niveaux différents.
Selon les élus, les professeurs seraient dirigés vers les villes, en zone d’éducation prioritaire, pour s’occuper de CP et CE1 aujourd’hui regroupées en une seule classe.

Les maires veulent espérer pour leur commune
Même si la démographie est en forte baisse dans le Lot, beaucoup de maires croient au renouveau de leur commune : ils ont consacré une partie de leur budget à la mise aux normes de leur établissement :

Le déplacement d’Edouard Philippe à Cahors avait donné de l’espoir à la ruralité, un espoir déçu symbolisé par leur dépôt d’écharpe tricolore à même le sol

Vidéo : le reportage de Yaël Benamou et Laurence Boffet (France 3)

Publicités