Cartes scolaires, le double jeu du gouvernement

Ecole1-854x641

Je tiens à saluer la bataille que mènent enseignants, parents , élus et les citoyens en général, pour la défense et la sauvegarde de nos écoles rurales. Notre département du Lot est particulièrement touché par la diète d’austérité que le président Macron impose au pays. Mais c’est le jeu de dupe par lequel cela nous est imposé qui est le plus insupportable.

D’un côté on nous annonce 22 suppressions de postes, toujours confirmées. Obligé de reculer face à la résistance menée par la population, le gouvernement nous fait ensuite l’aumône de nous octroyer 5 postes.

Un maigre effort quand on sait que dans la réorganisation des RPI qui est prévue, plusieurs écoles seront fermées. Pour celles qui passent au travers, ce n’est qu’un sursis temporaire.

Dans sa logique de leur slogan de « mieux recentrer les besoins pour mieux les concentrer », le gouvernement ferme les écoles des villages et en fragilise d’autres en les mettant en « classe unique ». Une situation qui donnera surement prétexte à des fermetures supplémentaires l’an prochain.

Mais ces suppressions signifient aussi qu’il a fallu faire des choix. Bien entendu la culture dérange, ainsi le prof d’arts plastiques sera sacrifié. Et que dire de l’atteinte à la santé scolaire avec la suppression du poste de directeur du Centre médico-psycho-pédagogique?

En attendant, ce jeu de dupe va permettre le développement des écoles privés, un vrai danger lorsqu’on connaît l’appétit libéral de Macron et son aspiration à vendre tous nos services publics aux marchés financiers.

Pour preuve, la dernière mouture, celle sur l’apprentissage que le gouvernement cherche à faire sortir du champs de la formation initiale professionnelle. Encore et toujours la part belle au désidérata du patronat.

Cette politique de restrictions budgétaires aura des conséquences désastreuses pour le territoire et surtout les populations les plus vulnérables. Face à la reproduction des inégalités sociales, défendons une école de l’égalité et du partage!

Publicités