Des services publics, recentrés et concentrés!

Capture1

Les attaques du gouvernement aux services publics se multiplient à une allure insoutenable. L’éducation nationale a tout juste commencé à nous annoncer ses objectifs de “recentrer, concentrer” quant à la future carte scolaire, que c’est au tour du ministère des transports d’expliquer qu’il faudra “recentrer” nos services ferroviaires de proximité.

Bien évidemment, la santé non plus, n’a pas été épargnée par cette véritable casse des services publics, et notre socle social et solidaire de manière générale. Faire des économies est une chose. Les faire sur le dos de notre santé, autant que l’éducation de nos enfants, est une honte!

Le discours du gouvernement est d’autant plus paradoxal, qu’il est venu dans le Lot en fin d’année nous expliquer l’importance qu’il accorde à l’aménagement de nos territoires. Une véritable tartufferie quand on sait que les politiques mises en place n’auront pas d’autre effet que de vider nos territoires.

En effet, qui peut croire à une soi-disant volonté de placer nos territoires sur un pied d’égalité quand on vide nos campagnes de ses médecins, de ses enseignants et de ses trains?  Les habitants des territoires ruraux et urbains ne doivent pas être opposés!

Face à ces politiques agressives d’austérité dont la finalité est de faire des économies d’échelles et d’engraisser toujours un peu plus ces riches dont Macron est bien le président, nous devons proposer des solutions.

C’est précisément la tâche à laquelle nous nous sommes attelés avec la majorité régionale dès le début du mandat. Promotion de la citoyenneté, lutte contre les discriminations, accès au logement, aux transports, tout comme aux services de soins de proximité, nous sommes fiers de faire de notre région un haut lieu de la solidarité.

Focus: Les solidarités en commission permanente

Les membres de la commission permanente du conseil régional se sont réunis le 16 février dernier pour voter de nombreux rapports concernant le logement social, la citoyenneté et la santé de proximité:

  • 77 000€ de subvention en faveur de 8 associations qui œuvrent pour la promotion de la citoyenneté et luttent contre les discriminations à l’échelle régionale. (Détails du dispositif ici)
  • 54 000€ alloués à 5 communes de la région pour l’amélioration et la rénovation des Logements locatifs communaux en Ariège, Haute-Garonne, l’Hérault et la Lozère (Détails du dispositif ici).
  • Une première part de l’aide régionale à la production de logements sociaux en Occitanie a ensuite été votée. 958 000€ en faveur des bailleurs sociaux de l’Aveyron, du Gard, de la Haute-Garonne, de l’Hérault, des Pyrénées Orientales et du Tarn-et-Garonne (Détails du dispositif ici).
  • Enfin, nous poursuivons notre politique de soutien à la construction de maisons et centres de santé. Quatre projet, pour un montant de 455 000€ ont été votés pour des projets à Figeac (46), Pampelonne (81), Lavit (82) et Rodez (12) (Détails du dispositif ici).

Article extrait de la lettre mensuelle des élu.e.s du conseil régional Occitanie affilié.e.s à l’Association Nationale des Elu.e.s Communistes et Républicains (ANECR). Disponible ici: Lettre février 2018

Publicités