Inauguration de l’Opération 1er Départ en Vacances au centre La Pouzaque dans le Tarn.

En juin 1936 a eu lieu un événement historique: la loi instaurant le droit aux vacances a été votée par la quasi-unanimité des députés et des sénateurs. Comme une traînée de poudre, la nouvelle suscite un enthousiasme sans commune mesure. Photos, films, chansons, récits ont évoqué le succès des canotiers, les départs massifs en tandems, les trains bondés, les baigneurs maladroits découvrant la mer… Au-delà des horreurs déclenchées par la guerre, celles de l’horrible occupation et de la collaboration, les souvenirs de cette période marquée par l’euphorie des vacances restent forts.

Depuis de nombreuses années la région s’emploie activement à faire vivre ce droit dont sont exclus un enfant sur trois et un Français sur deux. C’est sur ces bases qu’est née l’opération 1er départs en vacances.

En 2018, elle s’étend aux 13 départements de la Région Occitanie, et depuis 1996 ce sont près de 40 000 enfants qui ont pu bénéficier du dispositif.

L’objectif est de permettre chaque année à des milliers d’enfants de la région Occitanie, qui ne partent pas en vacances pour raisons économiques ou sociales, de partir entre 7 et 21 jours en pension complète avec activités et animations, transport compris, le tout dans des centre de vacances de qualité.

Ils ont pu découvrir les joies et contraintes de la vie collective, ainsi que les horizons divers de notre grande région. Dans une grande camaraderie, ils ont pu s’enrichir au contact et par la découverte d’enfants venus de tous les milieux et pratiquer de nombreuses activités culturelles, sportives et loisirs des plus variées.

Cette opération de partenariat exemplaire et unique en France, aussi bien au niveau des objectifs poursuivis que dans son déroulement et sa durée, a pu se réaliser grâce à l’engagement fort de notre majorité régionale, mais aussi grâce aux Caf Occitanie, aux MSA Midi-Pyrénées Nord et Sud, à la MSA Languedoc, la MSA Grand Sud, ainsi qu’à l’UNAT représentant l’ensemble des opérateurs du tourisme social et solidaire de la région Occitanie.

Pour citer quelques chiffres : Durant l’été 2017, ce sont 1969 enfants qui sont partis, pour un total de 24 526 journées de vacances. De l’équitation à la baignade, nous permettons l’accès à plus d’une centaine d’activités à des enfants qui n’auraient peut-être jamais pu les découvrir. C’est aussi cela s’engager pour la promotion de l’égalité des droits.

Une action que nous avons souhaité la plus inclusive possible, notamment par l’intégration d’enfants porteurs de handicaps. Car nous le savons que trop bien, la personne handicapée, mineure ou adulte, est membre à part entière de la société. Cette appartenance, sa citoyenneté lui confèrent des devoirs et des droits, dans la mesure de ses possibilités et de ses moyens, seule ou accompagnée. Ainsi, plus de 290 enfants porteurs de handicap ont ainsi pu partir en vacances dans le cadre de l’Opération 1er Départ.

Pour finir, je tiens à adresser, au nom de la présidente Carole Delga, nos plus forts remerciements envers tous nos partenaires sur cette opération. Cette action commune, qui émane bien évidemment de choix politiques forts, mais aussi d’un engagement certain pour l’accès aux vacances, fait de notre région un bastion de la solidarité dont nous pouvons être fiers.

Enfin, un grand merci à toute l’équipe du centre de La Pouzaque qui se dévoue corps et âme pour le bien-être de nos enfants en vacances. Vous êtes le visage de cette solidarité dont nous sommes si fiers.

Merci à tous.

L’intégralité de mon discours en vidéo est accessible ici.

unat-premier-depart-sncf_reseaux_sociaux

Publicités

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.