Pas d’Occitanie sans l’enseignement de l’Occitan !

25j0n.jpeg

Toujours dans la même démarche, les mauvais coups du gouvernement sur le service public de l’éducation se multiplient et se ressemblent. Je tiens à apporter tout mon soutien aux parents d’élèves, citoyens et enseignants de la langue Occitane, actuellement vent-debout contre la décision injuste du ministre Jean-Michel Blanquer de liquider l’enseignement de la langue Occitane.

Le gouvernement avait pourtant pris un engagement, notamment celui de respecter la constitution stipulant que « les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France ». Avec sa nouvelle réforme, le gouvernement nous envoi un message clair : l’Occitan sera désormais réservé à ceux qui peuvent se le payer, et tant pis pour les autres, tant pis pour le service public, tant pis pour l’égalité des droits.

Soyons nombreux et nombreuses, dimanche 17 février 14h, Place du Capitole à Toulouse, pour envoyer un message clair à ce gouvernement des riches.

Pas d’Occitanie sans l’enseignement de l’Occitan !

Publicités