Soutien aux manifestants en situation de handicap

odilemaurin

L’égalité des droits pour tous est un pilier fondamental de notre République qui doit s’appliquer à tous nos concitoyens. En tant que Vice-Présidente en charge des questions liées au handicap à la région Occitanie, je tiens à rappeler l’attachement de notre majorité à l’égalité des droits.

En Occitanie comme partout en France, ils et elles sont nombreux, en situation de handicap, à s’organiser sous diverses formes de collectifs citoyens afin de défendre leurs droits. Naturellement, beaucoup se retrouvent dans les mouvements sociaux qui traversent notre pays depuis bientôt deux ans. Mais si ces hommes et ces femmes ont décidé de s’engager, c’est avant tout parce que malheureusement encore l’égalité des droits n’est pas acquise aux personnes en situation de handicap. Ils ont raison de protester et de rappeler à l’ordre ce gouvernement qui pour l’instant reste sourd.

Depuis de nombreuses semaines, Mme Odile Maurin, présidente de l’association Handi-Social et membre de l’instance régionale de concertation Handicap mise en place par la région, manifeste les samedis aux côtés des gilets jaunes, des militants associatifs, politiques et syndicaux pour faire entendre les revendications des personnes handicapées.

Cela fait plusieurs fois qu’elle victime de la répression. Il est absolument scandaleux que la seule réponse qu’ait à offrir le gouvernement aux citoyens qui revendiquent simplement leurs droits fondamentaux soit le bâton, les LBD et les gaz lacrymogènes.

Les forces de l’ordre n’hésitent plus à user de la répression. Après les nombreux coups portés par le président Macron au secteur handicap, notamment sur l’accessibilité au logement et aux mobilités, il n’hésite plus désormais à réprimer ceux qui contestent. C’est une véritable honte ! Mme Maurin et tout citoyen mobilisés pour la défense de leurs droit doivent être salués, il est indigne qu’une telle répression à leur encontre soit acceptable.

Publicités