Opposition aux projets de lutte contre les discriminations

 

rmp0092104_boutonnet_laurent_-_region_occitanie_hd-0287c

Attachée aux valeurs de l’égalité, de l’inclusion et du vivre-ensemble, la région Occitanie maintient son engagement aux côtés des acteurs de la promotion de la citoyenneté et de la lutte contre les discriminations.

Ainsi lors de la commission permanente qui s’est tenue le 7 juin dernier à Montpellier, au nom de la délégation de ma vice-présidence, les services des solidarités et de l’égalité ont proposé aux élu.e.s régionaux de voter un soutien financier à 15 projets associatifs visant à lutter contre les discriminations dans notre région.

Ce soutien a lieu dans le cadre du dispositif régional de soutien aux projet de promotion de la citoyenneté et de lutte contre les discriminations adopté en 2017 par la majorité régionale. Parmi ces dossiers, on peut retrouver notamment le soutien de la Région à la Marche des Fiertés 2019, divers ateliers pour l’égalité d’accès à la culture, à l’éducation, aux sports ou encore le festival du Film LGBT de Perpignan.

Travailler à mettre fin à toutes les discrimination et rétablir l’égalité des droits entre nos concitoyens est un combat trans-partisan puisqu’il vise le vivre-ensemble, élément essentiel de notre démocratie et dont l’importance nous est rappelée chaque jour par l’actualité.

Il est donc déplorable que même sur un sujet d’une telle dimension, les groupes politiques de la Droite, du Centre et du Rassemblement National aient fait le choix de ne pas soutenir les projets soumis au vote.  De par leur vote contre, les élu.e.s du Rassemblement National ont encore une fois illustré les valeurs nauséabondes qu’ils véhiculent. En choisissant l’abstention, les élu.e.s de la Droite et du Centre ont affiché leur manque de courage face à cette question essentielle des discriminations.

Par delà les votes, c’est à tous les habitants d’Occitanie qui font face dans leur quotidien à des discriminations auxquels je tiens à rendre hommage. Je leur renouvelle tout mon soutien et solidarité, celui de la présidente Carole Delga et de tous les élu.e.s de la majorité régionale.

Tous ensemble pour lutter contre les discriminations.

Publicités